analyse chimique de l eau

Analyse chimique de l eau

Les analyse chimique de l eau dans les laboratoires ont pour but de déterminer dans quelle mesure une source d’approvisionnement convient à l’alimentation d’un réseau de distribution. Il est donc indispensable de prendre en considération plusieurs facteurs tels que le degré de pollution de l’eau, son agressivité par rapport aux canalisations métalliques ou le pouvoir d’entartrage des circuits d’eau chaude et d’eau froide, l’aspect et le goût, les possibilités d’utilisation domestique, que ce soit pour le lavage de la vaisselle ou des vêtements, etc. Différents essais d’ analyse chimique de l eau viennent au secours des sens humains, la dégradation progressive des processus de coagulation et de filtration par exemple est décelable en laboratoire avant de l’être par l’observation visuelle. Les résultats des analyse chimique de l eau doivent être interprétés après des enquêtes sanitaires concernant les sources de l’alimentation en eau et inversement, servir de renseignements complémentaires sur la nature de l’eau en traitement.



Analyse chimique eau

Les essais d’ analyse chimique eau en laboratoire reproduisent à petite échelle les opérations qui ont lieu dans l’usine et permettent de déterminer des doses de produits chimiques ou des méthodes de traitement avant de les mettre en pratique. L’analyse de laboratoire se classe en différentes catégories selon qu’il s’agit d’examens physiques, chimiques, bactériologiques ou microscopiques. Les essais physiques servent à mesurer et à enregistrer les caractéristiques décelables par les sens, les analyse chimique eau permettent elles de déterminer les teneurs en matières minérales et organiques qui influent sur la qualité de l’eau, de fournir des données sur les incidents de pollution par des eaux résiduaires et d’observer les modifications résultant du traitement. Contrairement à l’analyse chimique eau, les examens bactériologiques mettent en évidence la présence de bactéries caractérisant une présence polluante tandis que les examens microscopiques fournissent des renseignements sur la présence de certains microorganismes générateurs de goûts et d’odeurs désagréables ou responsables du colmatage des filtres.